DAS Santé des populations vieillissantes

DAS Santé des populations vieillissantes
Professionnels de la santé et du social

Développez votre expertise face aux enjeux posés par le vieillissement!

L’État de Vaud subventionne 50% de l’écolage de ce DAS. Renseignez-vous!

Vous avez le choix d’entrer en formation en janvier, en avril ou en septembre.

Prochain module: Module “Etre âgé et approche en soins palliatifs” (SPAL) le 23 avril 2018.

Prochaine séance d’info

Mardi 13 mars 2018, à 18h, dans nos locaux.

Inscrivez-vous à cette séance

Devenez expert en santé des populations vieillissantes!

Ce programme vous permet d’approfondir les enjeux actuels de la santé des populations vieillissantes; il couvre des thématiques prioritaires telles que les soins palliatifs, la santé mentale, la chronicité, le processus de vieillissement et d’adaptation, mais aussi l’accompagnement dans les soins de longue durée et dans les situations de handicap.

Vous développez un rôle d’expert au service de l’interdisciplinarité. Vous expérimentez le transfert de nouvelles connaissances dans votre pratique et renforcez vos compétences cliniques, de leadership et de gestion de projet.

Parallèlement, vous menez un projet clinique contribuant à l’évolution des pratiques professionnelles en faveur des aînés.

Formation

Lancée en 2008 par La Haute École de la Santé La Source, en partenariat avec quatre Hautes Écoles de la Santé romandes (Genève, Vaud, Fribourg et Valais), cette formation postgrade se déroule en cours d’emploi.

Elle est organisée de façon modulaire et le candidat entreprend la formation par le module de son choix, en janvier, en avril ou en septembre.

La formation se réalise en cours d’emploi.

Quelques chiffres:

  • 53 jours de cours, repartis sur un minimum de 2 ans et demi, maximum 5 ans;
  • 6 modules thématiques et un module consacré au travail de diplôme qui se déroulent sur une période de 3-4 mois chacun;
  • Entre 6 et 9 jours de cours pour chaque module.

Modules

Processus de vieillissement et d’adaptation (PROVIE)–9 jours/6 crédits ECTS

Notre société vieillit, des changements épidémiologiques fondamentaux ont lieu. Pour faire face aux besoins à venir, il devient nécessaire de repenser notre culture sanitaire et d’imaginer de nouvelles pratiques favorisant le vieillissement en santé.
A partir de cadres de références de différents champs disciplinaires, les étudiants pourront acquérir une compréhension large du processus du vieillissement individuel et des enjeux sociétaux; explorer différents modèles et approches basés sur les évidences scientifiques et les bonnes pratiques, et reposant sur une pratique interprofessionnelle centrée sur la personne.

Le sujet atteint dans sa santé mentale (SASME)–7,5 jours/5 crédits ECTS

Ce module traite du domaine spécifique de l’accompagnement et des soins aux personnes âgées atteintes dans leur santé mentale, en particulier lors de troubles liés aux démences et autres affections psychiques fréquentes dans le vieillissement.

A noter: les crédits obtenus par la validation du Module Psychiatrie de l’âge avancé et accompagnement des équipes sont reconnus, jusqu’à 5 ans après la formation, comme équivalents au module SASME de ce DAS.

Etre âgé et approche en soins palliatifs (SPAL)–7,5 jours/5 crédits ECTS

Ce module vous propose de développer des connaissances et des compétences spécifiques assurant à la population âgée, indépendamment de son lieu de vie, et à ses proches, des approches soutenant sa qualité de vie et permettant une continuité dans ses projets.

Chronicité et accompagnement dans les soins de longue durée (CASOL)–7,5 jours/5 crédits ECTS

Comment maintenir ou renforcer le niveau d’autonomie de la personne âgée en garantissant sa qualité de vie? De quelles ressources disposent les proches aidants afin de prévenir leur épuisement? Ce module vous incite à approfondir la compréhension des problématiques de la chronicité chez les personnes âgées, leurs proches et les professionnels. Comprenant ces problématiques dans un contexte de trajectoire, vous pouvez ainsi identifier les besoins spécifiques des personnes âgées et de leurs proches aux différentes étapes de ce processus. Vous développez également des méthodes et des outils permettant la réflexivité dans les pratiques d’une équipe de santé.

Promotion de la santé et prévention (PROSAP)–7,5 jours/5 crédits ECTS

Ce module vous invite à envisager la santé comme un processus de construction dynamique entre le sujet âgé et les milieux dans lesquels il évolue. Dans ce but vous développez des compétences dans la promotion de la santé et de prévention tout en travaillant en interprofessionnalité.

Situation de handicap et de crise (SITHAC)–7,5 jours/5 crédits ECTS

Ce module aborde les liens entre la crise et la situation de handicap chez les personnes âgées. Il est centré sur les modèles d’évaluation et d’interventions interdisciplinaires auprès des personnes présentant des déficiences, des incapacités dues à la maladie, à un accident ou aux effets du vieillissement.

Travail de diplôme (SPV TD)–6,5 jours/5 crédits ECTS

L’accompagnement au «Travail de diplôme» (TD) permet de développer des compétences méthodologiques pour concevoir et gérer vos projets auprès des populations vieillissantes. Il alterne cours, séminaires, ateliers et guidance individuelle. L’accompagnement au TD est dispensé de manière à permettre un suivi de chaque étape du projet et ce pour chacun des étudiants.

Objectifs du DAS

  • Acquérir une expertise clinique dans la gestion de la complexité des interventions auprès des populations vieillissantes;
  • Prendre une part active dans les décisions socio-sanitaires;
  • Développer de nouvelles approches et pratiques professionnelles;
  • Intégrer et transférer des résultats de recherche;
  • Concevoir et mettre en œuvre des projets d’intervention de qualité.

Responsable du DAS

Pia Coppex-Gasche

Portrait photo Pia Coppex-Gasche

Maître d’enseignement à l’Institut et Haute École de la Santé La Source, Pia Coppex-Gasche est au bénéfice d’un diplôme d’infirmière en psychiatrie, de Maître professionnel de branches techniques et de Maître ès arts et d’un (CESS) en psychologie du vieillissement.

Voir le profil complet de Pia Coppex-Gasche

Public cible

Professionnel de santé et du travail social en activité dans les différents contextes se préoccupant des populations vieillissantes avec leurs proches (domicile, hébergement court, long séjour, hôpital, CTR, associations, etc.): infirmier, ergothérapeute, physiothérapeute, diététicien, assistant social etc.

Titre délivré

La formation délivre un Diploma of Advanced Studies (DAS) de 36 crédits ECTS.

Conditions d’admission

  • Être titulaire d’un diplôme de la santé ou du travail social de niveau tertiaire HES ou équivalent;
  • Exercer une activité professionnelle auprès de populations vieillissantes;
  • Les reconnaissances d’équivalence, la validation des acquis d’expérience (VAE), ainsi qu’une procédure d’admission (pour les personnes ne possédant pas les titres requis) sont possibles.

Admission sur dossier

Pour les personnes qui ne disposent pas des titres requis l’admission sur dossier est possible.

Documents utiles:

 Prix

Finance d’inscription: CHF 200.-
Prix de la formation: CHF 13’800.-
Les modules peuvent être suivis séparément:

  • Module à 5 crédits ECTS CHF 2’400.-
  • Module à 6 crédits ECTS CHF 2’600.-

Frais pour l’admission sur dossier: CHF 300.-

Ces prix peuvent être sujets à modifications.

 

Inscription

Conditions de désistement

Tout désistement doit être annoncé par écrit au secrétariat de la formation continue.

En cas de désistement 3 semaines avant le début des cours et jusqu’à la veille du premier jour, 50 % du montant de l’écolage reste dû à l’Ecole.

En cas de désistement dès le 1er jour de cours et durant la formation, la totalité du montant de l’écolage reste dû.

La finance d’inscription reste due.

Contact

Secrétariat Formations continues postgrades
Institut et Haute École de la Santé La Source
Avenue Vinet 30
CH–1004 Lausanne
T +41 21 641 38 94
infopostgrade@ecolelasource.ch

 Travaux de diplôme

Découvrez les sujet des travaux de diplômes des étudiants du DAS SPV

Ce qu’en disent les étudiants

Claude H.

Pour moi il s’agit d’une très belle étape professionnelle. La formation m’a permis de renouer avec la clinique et de changer mon regard sur les soins, au sens large, dédiés à la personne âgée.

Les changements dans ma pratique induits – ou qui seront induits – par la formation sont :

  • Repositionner les soins infirmiers dans l’institution en utilisant des savoirs scientifiques pour développer des projets concrets et pour confronter des idées au monde médical et administratifs.
  • Renforcement des soins par une argumentation clinique et scientifique.

A quelqu’un qui hésite à commencer la formation, je dirais que j’ai apprécié

  • De découvrir de nouvelles théories liées à l’accompagnement des aînés non seulement de soins mais sociales, sociologiques et psychologiques. Le partage et la confrontation d’idées avec les autres participants et les enseignants. La variété des sujets abordés, la compétence et l’expertise de la majorité des intervenants.
  • Le lien et le réseau créé avec les participants et les intervenants.
  • Le fait de pouvoir commencer la formation à une période qui convient le mieux (pour moi en janvier 15).

J’ai recommandé la formation à une jeune collègue!

Mathurin S.

Le travail de diplôme s’inclut dans la thématique des populations vieillissantes. Permettre à un aîné de rester à domicile nécessite des ressources qui dépassent la personne en elle-même et implique de multiples interventions extérieures. Afin de mettre cela en évidence, j’ai dû mobiliser les connaissances et les compétences qui font de moi un praticien en gériatrie. Je définis mon rôle comme un acteur du changement. En me basant sur des preuves scientifiques, sur de la littérature actualisée et des résultats probants, j’assois, à ce jour, ma pratique sur des preuves et non des suppositions.

J’ai pu expérimenter le rôle de leadership qui s’apprend quotidiennement. Je le concrétise aujourd’hui en assurant une communication efficace. Il a aussi entretenu ma propre motivation et celle de mon équipe. Cette manière de procéder implique de garder à l’esprit que nous donnons notre énergie pour faire évoluer notre profession. J’ai voulu permettre à mon équipe de prendre des décisions  de manière réfléchie tout en prenant en compte les notions d’éthique, les nouveaux savoirs et les recommandations de bonne pratique.

Cette phase de recherche a été très stimulante, car elle m’a permis de faire ressortir une argumentation cohérente en me référant à des auteurs à la pointe dans ce domaine.  Elle m’a apporté une vision nouvelle sur les possibilités de recherche et l’importance de s’appuyer sur des connaissances scientifiques pour valider ses propres idées. Une démarche qui a finalement porté ses fruits, car à ce jour, je peux démontrer l’importance de ce travail au travers d’une documentation appropriée et apporter la possibilité mon équipe d’en acquérir une synthèse sous forme d’un échantillon des savoirs sur le sujet.