Université d’été (SU)

 

Pourquoi les Universités d’été?

Pour les étudiants

Les Universités d’été «Summer Universities» (SU) permettent aux étudiants de toutes les HES vaudoises de

  • connaître d’autres méthodes de travail,
  • découvrir une autre culture,
  • développer un réseau personnel international,
  • apprendre à interagir dans un contexte professionnel différent,
  • développer des aptitudes à voyager professionnellement,
  • construire des compétences de communication dans un nouvel environnement.

Les étudiant-e-s obtiennent des crédits ECTS pour leur participation et la validation d’une université d’été.

Pour les professeurs

Elles représentent également une opportunité pour les professeurs. Ils s’essayent à de nouvelles expériences pédagogiques en réalisant des enseignements en collaboration avec les professeurs étrangers.

Les prérequis

Le nombre de places proposées est variable et les conditions d’admission sont définies pour chaque projet

  • être immatriculés dans une haute école de soins infirmiers vaudoise,
  • avoir validé complètement leur première année de formation,
  • présenter un dossier de motivation étayé,
  • obtenir la validation de tous leurs modules et stages au moment de l’échange,
  • disposer d’un niveau d’anglais jugé suffisant. Les cours se donnent en anglais. Les personnes sélectionnées bénéficient d’un cours d’anglais sur le semestre précédant l’échange.

La durée et le déroulement du séjour

L’échange se déroule sur 2 à 4 semaines. Le programme est co-construit par les partenaires et porte sur des problématiques actuelles en soins infirmiers.

Au programme

Des cours, des stages, des séminaires et des visites sur des lieux de soins. Un certain nombre d’activités récréatives sont également prévues, permettant de renforcer la cohésion entre les participants et de découvrir le patrimoine culturel du pays d’accueil.

Les partenaires des Summer Universities Nursing en 2019

Le canton de Vaud: pionnier des «Summer Universities» en Haute Ecole

Ce projet est initié, en septembre 2006, par Madame Anne-Catherine Lyon, Cheffe du Département de la jeunesse, du sport et de la culture (DFJC) du canton de Vaud afin de soutenir la mission d’internationalisation des hautes écoles et de permettre aux étudiants vaudois de vivre des expériences internationales.

Depuis, il a pu être déployé dans une quarantaine de programmes d’enseignement. En 2018, plus de 500 étudiants ont profité de ces échanges.

Plus de détails dans le rapport annuel de la DGES

Envie d’en savoir plus?

La personne répondante du projet à la Haute Ecole de la Santé La Source est Madeleine Baumann, Doyenne des Affaires internationales.

Envoyez-nous vos questions