Systèmes de santé, éthique et interprofessionnalité

Systèmes de santé, éthique et interprofessionnalité

L’interprofessionnalité en action

Le Laboratoire d’Enseignement et de Recherche Systèmes de santé, Ethique et Interprofessionnalité (LER SEI) offre une riche palette de compétences complémentaires grâce à la diversité des profils de son équipe. Cette diversité lui permet d’appréhender d’une manière transversale la complexité du domaine de la santé.

Contexte

Les systèmes socio-sanitaires sont en constante évolution et doivent faire face à plusieurs défis: une complexification des systèmes de santé et des besoins en santé grandissants (virage ambulatoire, digitalisation, compétences spécifiques en santé et des questions environnementales). De tels enjeux ont un impact sur les compétences et connaissances à développer et à mobiliser par les professionnel·le·s de la santé, notamment en interprofessionnalité, en éthique et en politique sanitaire afin d’assurer et améliorer la qualité des soins, la prise en charge et la sécurité des patient·e·s.

Le LER SEI contribue à développer et à mobiliser ce savoir et ce savoir-faire à travers ses activités d’enseignement, de recherche et de prestation de service afin de former des professionnel·le·s de la santé différenciés et critiques capables de relever les défis de demain de manière durable.

Equipe

  • Valérie Santschi, PharmDipl, PhD, professeure HES ordinaire, responsable du LER SEI
  • Rémi Arnould, inf., master en pédagogie des sciences de la santé, maître d’enseignement
  • Nicole Baudat, diététicienne diplômée, maître d’enseignement
  • Corinne Borloz, inf. certificat de soins intensifs, master en sociologie, master en sciences infirmières, formation de master en management, stratégie et qualité, mineure en démographie, maître d’enseignement
  • Antonella Cavaleri Pendino, PhD en psychologie, maître d’enseignement
  • Lucette Clivaz, inf. spéc. en santé au travail, licence en sciences économiques et de gestion, master en gestion des ressources humaines et en sciences de l’éducation, maître d’enseignement
  • Michel Jeanguenat, inf., maître d’enseignement
  • Mélanie Schmittler, inf., master en sciences sociales, maître d’enseignement
  • Séverine Schusselé Filliettaz, inf. certificat de soins intensifs, master en Santé Publique, PhD en Santé Publique, maître d’enseignement

Approche

Le LER SEI réunit des chercheur·e·s et enseignant·e·s aux compétences et aux expertises à la fois variées et complémentaires dans le domaine de la santé, l’économie, la pédagogie et la sociologie. Elles lui permettent de prendre en compte toute la complexité du champ sanitaire.

Plus particulièrement, pour répondre aux enjeux du contexte socio-sanitaire, le LER SEI propose, dans l’ensemble de ses activités, une approche innovante, créative et génératrice d’opportunités articulant les dimensions transversales de l’éthique, de l’interprofessionnalité, du système socio-sanitaire (aux niveaux micro-, méso-, et macroscopiques) ainsi que de santé publique. Des approches pédagogiques différenciées visent la mobilisation d’une pensée critique au service d’interventions de qualité.

Le LER SEI réalise des revues systématiques avec méta-analyses dans le cadre de ses recherches afin de produire des données probantes ou « Evidence-Based Practice » (EBP) en matière de santé et de soutenir ainsi les prises de décision et d’améliorer les pratiques professionnelles.

Enseignement

Le LER SEI est impliqué dans les enseignements et le conseil pédagogique en formation initiale (Année Propédeutique Santé (APS), le programme Bachelor en soins infirmiers) ainsi que dans la formation continue postgrade.

Année propédeutique santé

Les membres du LER SEI, en tant qu’enseignant·e·s et/ou responsables de module, participent aux enseignements en Année propédeutique santé à préparer les futur·e·s professionnel·le·s de santé au Bachelor en proposant des cours/ateliers sur

  • la relation/communication professionnelle, les systèmes de santé, la collaboration interprofessionnelle, la sécurité dans l’emploi des médicaments;
  • le calcul professionnel, les technologies de l’information;
  • les activités de la vie quotidienne afin d’assurer confort et sécurité des usagers dans leur vie quotidienne;
  • les outils/stratégies d’apprentissage permettant de se préparer à une formation tertiaire professionnalisante.

Par ailleurs, les membres du LER SEI accompagnent les étudiant·e·s à formuler leur futur projet personnel de formation dans le domaine de la santé.

Bachelor

Les membres du LER SEI, en tant qu’enseignant·e·s et/ou responsables de module, contribuent à la formation des futur·e·s infirmier·ère·s en proposant des cours/ateliers sur

  • le développement de l’identité professionnelle et de la professionnalisation (DIPP);
  • les sciences humaines (psychologie sociale, socio-anthropologie);
  • les sciences infirmières (modèles de soins, théorie et concepts infirmiers, matrice disciplinaire);
  • les systèmes socio-sanitaires, rationnement-rationalisation des soins;
  • la bioéthique, l’éthique (clinique et du care), la position éthique des professionnelle·s de la santé face à la demande de suicide assisté de patient·e·s institutionnalisés;
  • les habiletés cliniques (soins aux patiente·s porteurs de trachéo(s)tomie, évaluations cliniques) et soins de catastrophe;
  • la sécurité de l’administration médicamenteuse et le calcul professionnel;
  • l’interprofessionnalité (théories, modèles, enjeux, processus, outils et illustrations pratiques proposées par des acteurs de différents terrains);
  • l’innovation dans la santé et e-Health;
  • l’initiation à l’intégration de la recherche et des soins basés sur les preuves dans la pratique et à la lecture critique d’articles scientifiques;
  • la nutrition clinique (connaissances pratiques approfondies et actualisées en nutrition).

Les membres du LER SEI encadrent également les étudiant·e·s dans leurs travaux de Bachelor et les accompagnent durant leurs stages pratiques.

L’interprofessionnalité mise en pratique

Le LER SEI est partie prenante de l’organisation et de la coordination des Journées Interprofessionnelles (JIP) dont l’objectif est de sensibiliser les futurs professionnel·le·s de la santé au travail en équipe interprofessionnelle, à ses enjeux et à ses obstacles.

Les JIP, organisées par HESAV, La Source, la FBM, le CHUV et la HETSL réunissent chaque année plus de 600 étudiant·e·s de 6 filières différentes issus du domaine de la santé (soins infirmiers, physiothérapie, sage-femme, technologie en radiologie, ergothérapie et médecine). Durant un jour et demi, elles·ils s’exercent à la pratique collaborative par le biais de travaux pratiques, encadrés par plus de 30 facilitateur·trice·s.

La Source, par la responsable du LER SEI, en collaboration avec la FBM, a la responsabilité d’organiser et de coordonner les prochaines JIP (2021-2022 et 2022-2023).

Postgrade

Les membres du LER SEI contribuent à différents niveaux aux formations continues postgrades qui s’adressent aux infirmier·ère·s, ainsi qu’aux professionnel·le·s de la santé et du social

En tant que responsable de CAS ou de modules au

En tant qu’enseignant·e au

Ainsi qu’en tant que directeur·trice de travaux de diplôme de DAS.

Certains membres du LER SEI interviennent dans des enseignements en formations postgrades proposées par d’autres institutions comme le MAS Psychologie de la Santé (Université de Fribourg), le CAS Qualité et Sécurité des soins (Université de Genève) et la formation en soins intensifs et anesthésiologie.

Recherche

Domaines

La recherche conduite par le LER SEI est une recherche appliquée qui porte sur les services de santé et de l’organisation des soins (collaborative-care practice), les soins intégrés, la collaboration interprofessionnelle et interinstitutionnelle, le renoncement aux soins et sur la prise médicamenteuse. Outre ces domaines, le LER SEI développe de la recherche sur la santé connectée (évaluation de nouveaux prototypes/dispositifs électroniques auprès de patient·e·s chroniques) en conduisant des études cliniques.

Pour mener à bien ses activités de recherche, le LER s’appuie sur une expertise dans la recherche-action, l’évaluation réaliste, la conduite d’études cliniques (particulièrement la conduite d’essais randomisés contrôlés) et dans la conduite de revues systématiques avec méta-analyses.

Le soutien aux carrières féminines dans le domaine de la santé et du social est aussi une thématique portée par le LER SEI. Plus particulièrement, la responsable du LER est impliquée en tant que co-responsable et mentore dans le programme de mentorat, soutien aux carrières académiques dans le domaine de la santé et du social de la HES-SO, programme regroupant trois écoles HESAV, La Source et HETSL et visant à soutenir les chercheuses débutantes dans leur carrière. 

Dans le cadre de ses recherches, le LER SEI collabore, au niveau national et international, avec des partenaires de terrain des médecins, des infirmier·e·s cliniciens, des pharmacien·ne·s en milieu ambulatoire et avec des partenaires industriels (start-up).

Publications

Les membres du LER publient régulièrement dans des revues scientifiques internationales à haut impact factor et dans des revues professionnelles. Ils présentent également leurs travaux de recherche lors de congrès nationaux et internationaux.

Ils ont des activités de peer-reviewing pour des journaux scientifiques internationaux ou pour des organismes de financement ; ils sont membres d’«editorial board» de journaux scientifiques internationaux et fonctionnent comme modérateur·trice lors de congrès nationaux et internationaux. Il sont aussi experts dans des jury de master ou co-directeur de Master.

Prestations de service

Le LER SEI fournit des prestations de services à des partenaires cliniques et institutionnels, notamment dans le domaine de la vaccination, du plan de soins partagé et de l’éthique.

A titre d’exemple

  • Cours «refresh» sur les techniques d’injections et de vaccins aux pharmacienne·s d’officine, Société Vaudoise de pharmacie (3è volée) (Corinne Borloz et Valérie Santschi)
  • Participation en tant que membre au groupe de travail interprofessionnel du plan de soins partagé, Association romande du dossier électronique du patient, CARA (Séverine Schusselé Filliettaz)
  • Cours sur le système de santé, formation des technicienne·s en salle d’opération, Ecole supérieure de la santé (Séverine Schusselé Filliettaz)
  • Formation des professionnelle·s de santé sur l’autodétermination des patient·e·s dans les soins, groupe Hirslanden, (Antonella Cavaleri Pendino)
  • Formation des professionnelle·s de la santé sur le désir de mort – demande de suicide assisté: quel impact pour les soignants? Avalems, Valais (Antonella Cavaleri Pendino)

Contacter le LER SEI

Partenaires

Le LER SEI collabore, au niveau national et international, avec des partenaires de terrain des médecins, des infirmier·e·s cliniciens, des pharmacien·ne·s en milieu ambulatoire et avec des partenaires industriels (start-up) dans le cadre de ses recherches et de ses prestations de services.

Au niveau national

  • ARTORG, Center for Biomedical Engineering Research, Berne
  • Faculté de biologie et de médecine, FBM
  • HESAV, Lausanne
  • HETSL, Lausanne
  • HEIG-VD, Yverdon
  • HES-So Valais-Wallis
  • Hôpital universitaire de Berne, Berne
  • Idiap Research Institute, Martigny
  • Université de Berne, Berne
  • Université de Fribourg, Fribourg
  • Université de Genève, Genève
  • Université de Lausanne, Lausanne

Au niveau international

  • Université McGill, Montréal, Canada
  • Université du Québec à Trois-Rivières, Trois-Rivières, Canada
  • Université d’Alberta, Edmonton, Canada

Au niveau clinique

  • CHUV
  • Cité générations, Onex
  • NOMAD, Neuchâtel
  • Pharmacies communautaires de Lausanne et environs
  • Société Vaudoise de pharmacie

Avec des start-up

  • Aardex Group SA
  • DomoSafety SA

Contact

Valérie Santschi
Professeure HES ordinaire et Responsable du LER SEI
v.santschi@ecolelasource.ch

Revenir à la page de présentation des LER