CAS Violence interpersonnelle: aspects et soins médico-légaux

CAS Violence interpersonnelle: aspects et soins médico-légaux

Ce CAS vous est proposé par l’Unité de Médecine des Violences (UMV) du Centre Universitaire Romand de Médecine Légale (CURML) et l’Institut et Haute Ecole de la Santé La Source.

Envie d’en savoir plus? Prochaine séance d’info mardi 13 juin à 18h.

 

La volée 2016 a débuté fin septembre avec 24 professionnels ! cas_2016_aspects_med_volee

Formation

Cette formation a été réalisée grâce à un partenariat entre le CHUV (Direction médicale et Direction des soins) et la Haute Ecole de la Santé La Source.

La formation compte 2 modules de 7 jours et inclut 1 jour de stage à l’Unité de Médecine des Violences du CHUV.

Objectif du CAS

  • Intégrer la violence dans son évaluation et en repérer les indices.
  • Distinguer les différents types de violence, sur le plan théorique et dans les situations concrètes.
  • Evaluer la dangerosité d’une situation de violence.
  • S’initier aux soins médico-légaux à apporter aux victimes de violence.
  • Orienter adéquatement les victimes au sein du réseau.

Responsables du CAS

  • Dr Nathalie Romain-Glassey
    Nathalie Romain-Glassey est Docteure en médecine, spécialiste enmédecine légale et pathologie. Médecin associée au Centre universitaire romand de médecine légale, elle est responsable des consultations médico-légales de l’Unité de Médecine des Violences du CHUV. Elle est également Maître d’enseignement et de recherche de la Faculté de Biologie et Médecine de l’UNIL.
  • Marlyne ChioleroProfesseure agréée à la Haute Ecole de la Santé La Source.

Public cible

Professionnels de la santé, du social ou du judiciaire exerçant dans un secteur où ils sont confrontés régulièrement ou épisodiquement à des situations de violence.

Titre délivré

La formation permet l’obtention du Certificat d’Etudes Avancées (CAS) HES-SO en Aspects et soins médico-légaux dans le domaine de la violence interpersonnelle, délivré par la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale, d’une valeur de 10 crédits ECTS et pour les médecins, 84 crédits sont accordés par la Société Suisse de Médecine Légale.

Les crédits ECTS peuvent être reconnus dans l’autres programmes de formation postgrade. L’obtention des crédits implique la présence aux cours et la réussite du travail de validation.

Conditions d’admission

Bachelor ou titre jugé équivalent dans une profession de la santé, du social ou du judiciaire.

La procédure d’admission inclut la possibilité d’accepter des personnes qui sont professionnellement confrontées à la violence et qui ne réponderaient pas aux conditions ci-dessus.

Prix

Finance d’inscription: CHF 200.-
Prix de la formation: CHF 4’200.-
Prix du module: CHF 2’300.-

Ces prix peuvent être sujets à modifications.

Conditions de désistement

Tout désistement doit être annoncé par écrit au secrétariat de la formation continue

En cas de désistement de 3 semaines avant le début des cours jusqu’à la veille du premier jour, 50 % du montant de l’écolage reste dû à l’école.

En cas de désistement dès le 1er jour de cours et durant la formation, la totalité du montant de l’écolage reste dû.

La finance d’inscription reste due.

Information et inscription

Melody Gut
Secrétariat Unité de Médecine des Violences
Centre universitaire romand de médecine légale
Rue du Bugnon 44
1011 Lausanne
Melody.Gut@chuv.ch
T +41 21 314 00 60 Lu-Ve: 8h00-12h00

Admission sur dossier

Pour les personnes qui ne disposent pas des titres requis l’admission sur dossier est possible:

Scroll Up