Publications

Publier en Open Access

L’Open Access, selon la Budapest Open Access Initiative, qualifie les publications scientifiques numériques, en ligne, gratuites et libres de la plupart de restrictions de licence et copyright.

Pour connaître les bases de l’Open Access en 5 minutes, regardez la vidéo ci-dessous (en anglais).

 

Afin de promouvoir le libre accès à la connaissance, la stratégie nationale Open Access vise à ce que, d’ici 2024, 100% des publications des Hautes écoles suisses soient en Open Access. La HES⁠-⁠SO a adopté sa propre stratégie Open Access.

Modèles de publication en Open Access

La Gold Road, ou voie dorée: les chercheurs publient directement dans une revue scientifique Open Access. L’accès électronique est ainsi libre, gratuit et immédiat. Les coûts de publication sont généralement payés par l’auteur-e, son institution ou un autre bailleur de fonds.

La Green Road, ou voie verte: les chercheurs procèdent à un auto-archivage de leurs articles scientifiques, contributions ou livres dans une base de données institutionnelle ou spécifique à une discipline, généralement après un certain délai d’embargo.

La voie hybride: variante alternative où les chercheurs publient dans une revue à abonnement, mais paient en plus des frais pour rendre leur publication librement accessible. L’accès au résultat scientifique est dès lors payé deux fois: cette voie n’est par conséquent pas conseillée.

La Diamond Road, ou voie diamant: comme pour la voie dorée, l’article est accessible au lecteur immédiatement et gratuitement. Mais ici, il n’y a aucun frais de publication. Les éditeurs sont généralement des organisations et associations sans but lucratif.

Open Data

L’Open Data vise à rendre les données de recherches (chiffres, textes, images et sons) financées par des fonds publics accessibles de façon permanente et gratuite. Le but étant leur réutilisation par d’autres afin d’améliorer la qualité et l’intégrité du travail scientifique.

Les enjeux autour de l’Open Data sont globalement plus complexes que ceux de l’Open Access. C’est une transformation radicale de la manière d’envisager la recherche. Un changement de culture pourrait-on dire. L’Open Data soulève de nombreux enjeux scientifiques, éthiques, déontologiques, juridiques, techniques, économiques ou encore sociétaux. Elle nécessite aussi des infrastructures de dépôt des données bien plus lourdes que pour l’Open Access. La mise en oeuvre de l’Open Data est encore dans une phase d’essai et de tâtonnement. La réflexion est en cours sur comment l’adapter aux spécificités de nos Hautes écoles.

Editeurs prédateurs

Les chercheurs doivent être attentifs aux revues prédatrices. Ces pseudo-revues scientifiques demandent aux chercheurs de payer des frais de publication sans fournir les services éditoriaux associés aux revues scientifiques légitimes (en libre accès ou non).

Papago: l’assistant personnel Open Access

Souhaitez-vous connaître vos possibilités de financement, vos droits et vos obligations en ce qui concerne l’Open Access pour l’une de vos publications? Répondez aux questions de Papago pour avoir une réponse spécifique à votre situation. Cet outil a été développé par l’Université de Lausanne et l’Université de Fribourg.

Accéder à Papago

ArODES

L’archive ouverte ArODES est le principal instrument de la politique Open Access de la HES⁠-⁠SO.

Accéder à ArODES

Cette plateforme de dépôt institutionnel en ligne rassemble les publications du personnel des Hautes écoles spécialisées membres de la HES-SO.

ArODES s’adresse:
• Au grand public qui accède à la référence, au résumé et aux PDF libres de droits des publications des 28 Hautes écoles de la HES-SO,
• Au personnel des Hautes écoles membres de la HES-SO qui accède à l’intégralité des publications, sur connexion AAI.

Flyer ArODES réalisé par le CEDOC (PDF)

Affiliations officielles

Les auteurs de publications doivent respecter l’une des affiliations officielles suivantes, conformément aux Directives de la HES-SO.

Variante courte en français

Institut et Haute Ecole de la Santé La Source, HES-SO, Lausanne

Variante complète en français

Institut et Haute Ecole de la Santé La Source, HES-SO Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale, Av. Vinet 30, Lausanne

Variante courte en anglais

La Source School of Nursing, HES-SO, Lausanne

Variante complète en anglais

La Source School of Nursing, HES-SO University of Applied Sciences and Arts Western Switzerland, Av. Vinet 30, Lausanne

ORCID

ORCID fournit un identifiant numérique qui permet d’identifier de manière unique chaque chercheur. Cela permet de résoudre le problème des homonymes, des changements de noms, des différences d’habitudes culturelles et de l’alphabet employé. ORCID donne ainsi une identité pérenne, facilite la saisie de données administratives (notamment dans le cadre de demandes de financement) et offre la possibilité de générer une liste de publications ou de jeux de données à partir de cet identifiant.

La HES⁠-⁠SO encourage ses chercheurs à se créer un ORCID. La procédure ne prend qu’une minute. Si vous disposez d’un autre identifiant (resarcherID, Scopus Author ID ou CrossRef), il est facile d’importer les informations de ces plateformes vers ORCID. Lors de votre inscription, il est très important de mentionner votre juste affiliation (HES⁠-⁠SO et votre école) et de donner un droit d’accès à votre dossier au «trusted parties» qu’est la HES⁠-⁠SO.

Accéder à ORCID

Liens utiles

La page des publications de la Haute Ecole de la Santé La Source

Le site Open HES⁠-⁠SO

Le site Open Access du Fonds national suisse

Le site Open Science de l’Université de Lausanne

Le site Open Access de la Bibliothèque de l’Université de Genève

Les pages Publications & Open Access de la Bibliothèque universitaire de médecine de Lausanne

Le glossaire de l’information scientifique de l’Infothèque de la Haute école de gestion de Genève