GuinchardBlaise
Doyen des études
+41 21 641 38 68
Voir les publications
Bâtiment
Saisons
Bureau
005
Étage
Rez

Parcours

A la suite d’une première formation d’infirmier en psychiatrie (1987), Blaise Guinchard a travaillé dans différents domaines de la santé mentale, notamment en soins aigus et en réadaptation. Formé en sociologie et pédagogie à l’Universités de Lausanne (1996) et en analyse des politiques publiques à l’Université de Genève (2006), il s’est occupé de politique professionnelle dans le cadre de l’Association suisse des infirmières et infirmiers (Secrétaire général de l’ASI – Section NE/JU de 1997 à 2003 et membre du Comité central de 1995 à 2011).

En tant que professeur HES associé, il a enseigné et mené des projets de recherche portant sur la politique professionnelle, la détermination et la mise en œuvre des politiques publiques dans le champ de la santé (politique professionnelle, politique sanitaire, économie de la santé, accès aux soins, citoyenneté, etc.). De 2010 à 2019, il a siégé au sein du Conseil d’administration de l’Hôpital neuchâtelois en tant que Vice-président. Il est actuellement Vice-président de la commission de gestion de l’ASI (2014).

Depuis septembre 2020, il est Doyen des études, et à ce titre, membre de la Direction de l’Ecole.

Le Décanat des études regroupe les trois programmes de formations (Année propédeutique santé, Bachelor, Formations postgrades), ainsi que les Affaires estudiantines et l’Hôpital simulé.

Voir le profil LinkedIn de Blaise Guinchard

Terminées

  • “Les petits arrangements entre patients et thérapeutes, une manière de composer avec le renoncement aux soins”. (début 2018 – mi 2019). Institution mandante: Domaine Santé de la HES-SO. Collaboration : Blaise Guinchard (requérant principal), Mélanie Schmittler (co-requérante), Cindy Gerber (assistante de recherche).
    Résumé: Malgré l’existence d’un système d’assurance-maladie sociale, de plus en plus de personnes peinent à assumer leurs dépenses de santé. Ce projet s’appuie sur les résultats d’une précédente recherche qui a mis en évidence les petits arrangements entre patients et thérapeutes qui permettent à certains des jeunes retraités modestes de contourner les difficultés d’ordres financiers, réglementaires ou autres les empêchant d’accéder aux soins. Privilégiant un point de vue emic, cette recherche exploratoire porte sur 25 patients vaudois ayant renoncé à des soins afin de repérer et décrire finement les situations de renoncement vécues. Cette analyse est complétée par une quinzaine d’entretiens menés avec des thérapeutes désignés par les patients ayant eu recours au système des petits arrangements afin d’explorer et analyser les relations patients-thérapeutes. Cette recherche qualitative explore une dimension peu traitée du renoncement aux soins.
  • “Enquête nationale auprès des Bachelors en santé Diplômé-e-s 2016-2018”. (2015 – 2019). Institution mandante: Le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI). Collaborations: Thomas Bucher (ZHAW) (responsable), Guinchard Blaise représ. HES-SO.
  • “Jeunes retraité∙e∙s à revenus modestes dans le canton de Vaud : accès aux soins et pratiques de santé, entre le nécessaire et le facultatif (RENO)”. (août 2013 – janvier 2015). Montant attribué à la recherche: CHF 83’710. Institution mandante: HES-SO. Collaborations : Blaise Guinchard (requérant principal), Schmittler Mélanie, Gally Marie-Laure.
  • “Berufskarrieren und Berufsrollen im Rahmen der neuen Ausbildungen im Pflegebereich”. (2012 – 2014). Institution mandante: Le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI). Collaborations: Schaffert René (ZHAW) (requérant principal), Guinchard Blaise pour la partie de la recherché liée à la Suisse romande.
  • “Facteurs d’attractivité et de rétention des infirmières en gériatrie” (FAR) (recherche conjointe Canada – Suisse (août 2011 – décembre 2012). Montant attribué à la recherche : CHF 81’700. Institutions mandantes : HES-SO pour CHF 61’700 et le Département vaudois de l’action sociale et de la santé pour CHF 20’000. Collaborations : Blaise Guinchard (requérant principal), Viens Python Nataly, Praz Marylène, Sylvain Hélène (UQAR – CA), Ouellet Nicole (UQAR – CA).
  • “Remboursement partiel des soins : quel statut politique pour les soins dans l’assurance-maladie ? Une analyse exploratoire du processus politique de définition des soins dans le cadre des débats sur la révision de l’assurance obligatoire des soins en Suisse”. (1998 – 2008) (janvier 2008 – avril 2009). Montant attribué à la recherche : CHF 93’600. Institutions mandantes : HES-SO. Collaborations : Blaise Guinchard (requérant principal), Hirsch Durrett Elisabeth, Valarino Isabel.
  • “Jeunes retraité∙e∙s à revenus modestes dans le canton de Vaud : accès aux soins et pratiques de santé, entre le nécessaire et le facultatif” (RENO). (août 2013 – janvier 2015). Montant attribué à la recherche: CHF 83’710. Institution mandante: HES-SO. Collaborations : Blaise Guinchard (requérant principal), Schmittler Mélanie, Gally Marie-Laure.

Prestations de service

  • Evaluation du respect de la durée du temps de travail dans le cadre de la CCT des médecins-assistants et chefs de clinique du canton de Vaud (août 2013 – avril 2014). Montant attribué à l’étude: CHF 34’560. Institution mandante: Etat de Vaud, Département vaudois de l’action sociale et de la santé. Collaborations : Blaise Guinchard et Corinne Borloz.
  • Enquête sur le devenir des ASSC (février 2010 – janvier 2011). Montant attribué: CHF 50’000. Institution mandante: Etat de Vaud, Département vaudois de l’action sociale et de la santé et Département de la formation et de la jeunesse. Collaborations : Nathaly Viens Python, Philippe Lehmann, Blais Guinchard et Stéphanie Perrenoud.