Accueil » La Source »

Archives et Patrimoine


Les archives de La Source, de portée internationale, sont conservées depuis 1859. La grande majorité des documents sont en langue française.

Les archives s'adressent aux enseignants et étudiants de l'ELS, mais aussi aux étudiants et chercheurs universitaires, aux étudiants des écoles de cadres, aux journaux professionnels de la santé, aux professionnels de la santé et du social et plus généralement à toute personne intéressée par l'histoire des soins infirmiers et celle de l'Ecole La Source.

 

Les archives de La Source ont été constituées progressivement :

  • Dès 1891, le Dr Charles Krafft, nommé par la fondatrice, Valérie de Gasparin, comprend l'importance de la création de ce modèle spécifique de formation de gardes-malades en Europe ; il se préoccupe alors de créer une base archivistique en rassemblant tous les documents produits par lui-même ou ses prédécesseurs. Les directions successives auront à cœur de continuer cette œuvre.
  • La fête du Centenaire de La Source, en 1959, est l'occasion d'effectuer des recherches de documents et de les rassembler sous forme de copies ou d'originaux.
  • En 1990, une archiviste-historienne est nommée afin de créer un service d'archives opérationnel mais aussi dans le but de mettre en valeur la richesse de ces fonds privés accumulés depuis plus de 140 ans.
  • Depuis 2008, la fonction d'historienne-archiviste a été scindée en deux postes distincts. L'enseignement et la recherche historique relevant de l'URD et les Archives de l'ILS.
  • En 2009, les 150 ans de l'ELS ont permis de recueillir de nombreux dons de Sourciennes et de renouveler des collaborations archivistiques
 
album1 04 72dpi 0

L'Unité Archives et Patrimoine continue à se développer sur la base des dons internes et externes. Déclinant ses collections par des supports aussi divers que photographies, documentation ancienne (livres, brochures, coupures de presse), uniformes et médailles, objets pédagogiques relevant des soins infirmiers, revues, etc.

L'enjeu actuel est la récolte, la préservation et la gestion des documents numériques (notamment photographiques).

local030b 72dpi Le fonds manuscrit et tapuscrit, plus de 250 mètres linéaires, couvre toute la période de l’origine à nos jours. Une grande partie des publications des fondateurs et leur correspondance font partie de ce fonds. Il comprend entre autres des sources qui n’ont eu aucune interruption de publication ou de création jusqu’à aujourd’hui :
  • Les rapports annuels (1859-...)
  • Les procès-verbaux du Conseil d’administration (1890-…)
  • Les procès-verbaux de la Délégation qui devient Comité de Direction (1890-…)
  • Le journal La Source (1890-…)
  • Une grande partie de la correspondance et les conventions réalisées avec les différentes instances tant étatiques qu’institutionnelles
  • Les sources relatent la création puis l’évolution administrative de l’Ecole, celle de la Fondation La Source créée en 1890, celle de l’école-hôpital depuis 1891 (clinique, infirmerie, dispensaire et soins à domicile)
  • Elles offrent aussi des informations sur la fermeture de ces diverses parties institutionnelles ( infirmerie, dispensaire, soins à domicile)  qui aboutissent à la séparation administrative, en 1988, de l’école et de la clinique. Nous observons quelques lacunes dans les sources de l’hôpital jusqu’en 1988.

Les sources de l’évolution pédagogique de l’Ecole ont particulièrement bien été gardées et conservées :

  • les rapports avec la CRS depuis 1903,
  • des livres anciens et des polycopiés de cours dès 1866 à nos jours,
  • des cahiers de cours dès 1867,
  • les différents programmes et leur évolution,
  • les stages et leur organisation,
  • une documentation sur l’évolution de la profession de 1890 à nos jours,
  • etc.

Il faut aussi mentionner un corpus de sources exceptionnel de tous les dossiers des élèves/étudiants diplômés depuis 1891 qui comprennent aussi bien les lettres de candidatures que celles de recommandation révélant toute une gamme de représentations sociales de la profession. Ces dossiers restent ouverts jusqu’au décès de la personne afin d’y insérer toute communication écrite entre l’école et ses diplômées. Certains dossiers sont de véritables histoires de vie professionnelle.

Les fonds privés sont soit en relation avec l’histoire institutionnelle (les archives de l’Association des infirmières et des infirmiers de La Source dès 1906, le fonds Krafft, Ida Steuri, et Gertrude Augsburger etc.) ou soit en relation avec l’histoire professionnelle (les archives de la Conférence des directrices d’écoles libres, la bibliothèque de la première infirmière chercheure suisse : Nicole Exchaquet, etc.).

 

Le fonds  iconographique comprend un fonds « ancien » qui recouvre la période de 1860 environ à 1989 (3'000 sujets dont certains regroupent  plusieurs prises de vue) et un fonds actuel dès 1990, (2'300 sujets dont certains regroupent plusieurs prises de vue). Tous ces documents sont inventoriés dans une base de données. Des photographes lausannois de renom (Messaz, de Jongh, Izard, etc.) et des amateurs ont constitué ce fonds exceptionnel qui relate aussi bien la vie institutionnelle que le développement de la médecine et de la chirurgie et plus particulièrement des soins infirmiers.

 

Le fonds audiovisuel est progressivement constitué par des documents audio : enregistrement de témoignages professionnels et institutionnels. Quelques films sur VHS ou DVD complètent ce fonds.

 

Le médailler comprend 116 médailles ou broches qui  révèlent la notoriété institutionnelle et celle de certaines Sourciennes acquise soit par leur travail dans les hôpitaux pendant la première et la deuxième guerre mondiale soit pour leurs services rendus à la population.

 

La collection des uniformes  qui comprend 450 pièces de tous les uniformes portés par les infirmières de La Source de 1890 à nos jours. C’est aussi bien la robe de coton de la fin du XIXe siècle que le vêtement sophistiqué de travail et de sortie des années trente.

La collection des instruments de soins et médicaux  comprend plus de six cents pièces des XVIIIe, XIXe et XXe siècles : par exemple, les objets relatant l’histoire du lavement (du clystère au practoclis), de l’injection (de la lancette à la seringue en plastic), de la chirurgie, de la gynécologie, de la pharmacie, de la médecine et des soins (pansements, ventouses, bandages, etc). Cette collection regroupe aussi du matériel d’enseignement professionnel des soins infirmiers. Ces objets proviennent de dons de la Clinique ou de particuliers. objet001 72dpi 2 medium

 

 

Les sources informatisées : L’archiviste de La Source a la tâche non seulement d’inventorier ces fonds anciens mais aussi d’assurer la politique de conservation à venir. La gestion administrative et pédagogique informatisée de l’Ecole et de la Clinique, qui va peu à peu remplacer les documents papier, est un nouveau défi à relever.

 

Consultez le règlement d’utilisation et  faites votre demande de prêt ou de consultation à l’archiviste.

Lorsque ces documents d’archives servent à une publication de quelque nature qu’elle soit, les auteurs s’engagent à remettre spontanément et gratuitement un exemplaire de leur travail au Service des Archives  de La Source ou à en autoriser la photocopie en cas de tirage réduit.
Les consultations sont gratuites, excepté pour des recherches importantes effectuées par l’archiviste elle-même.

  • Prêts d'objets et de documents pour des expositions
Musée de la Main, LausanneANATOMIES. De Vésale au virtuel
13 février - 17 août 2014
anatomies depliant-1
Exposition itinérante de l'Association „Die Schweiz im Ersten Weltkrieg“ – « La Suisse dans la Première Guerre mondiale », 23.08.14 à mars 2017. csm Bildschirmfoto 2014-04-16 um 22 26 26 f5daf2785d

 

    Sources d'articles et de publications

Valérie de Gasparin, fondatrice de l'ELS, une femme qui a vécu sa liberté. Elle compte parmi les 40 portraits de femmes d'exception dans le livre «Pionnières de la Suisse moderne», édité par Tibère Adler, Verena Parzer Epp et Claudia Wirz, aux éditions Slatkine, en octobre 2014.

AS pionnières-high res-258x400

Sabine Braunschweig (Hg.)

«Als habe es die Frauen nicht gegeben»

Beiträge zur Frauen- und Geschlechtergeschichte

978-3-0340-1239-3

Magazine vpod, Die Gewerschaft, Sept. 2014, Dossier: 1914, Sabine Braunschweig

vpod magazin september 141-1

 

Contact

Séverine Allimann, archiviste                                                     
Institut La Source
Tél. +41 21 641 38 45
s.allimann@ecolelasource.ch

 


Retour en haut